Résumé

Cette page concerne mes interrogations par rapport au sujet "la nébuleuse des familles Chevalier ou Chevallier".

C'est avant-tout un brouillon et aide-mémoire 

Personnages

La guerre civile des Armagnacs et des Bourguignons (1407-1421)

1396

BUDE Dreux 1er (1396-1476) et ses alliés de la famille Peschard, achètent la seigneurie d'Yerres (1452) 

1407

C’est en 1407, au début de cette guerre civile, que le bourguignon Guillaume Budé (1369-1423) vend ses seigneuries de Béru-en Tonnerrois et Viviers (89) au briard Etienne Chevalier (1385- ?) premier du nom d’une famille au service du roi et de son frère Louis 1er duc d’Orléans assassiné par son cousin le duc de Bourgogne. C’était l’amorce d’une alliance familiale et d’intérêt commun qui allait durer plusieurs centaine d’années.  

1407

#COUPLE Chevalier Budé (généalogie)

1407

ALLIANCE   Budé Chevalier   royal (1407-

Les anoblis sur 4 générations Dreux Budé et ses héritiers dont Bailly dame de Bondoufle. Etienne Chevalier et ses héritiers dont les héritiers protestants de la branche aînée Charles receveur du prince Louis 1er de Bourbon Condé. Puis cousin germain de Charles, Guillaume Chevalier et sa femme Jeanne Escoreol transmettrons la grange du Milieu, alors bénéfice apostolique de l’Université de Paris à Madelon Hunault secrétaire de la reine puis à Jacques Fouyn prieur d’Argenteuil mais originaire d’Anjou. 

1424

CHEVALIER   Etienne (1424)  x Budé Catherine 1447 Eprunes acquit par Etienne Chevalier

1450

#ARBALESTE Guy 1  (1450-1514)  La Borde

Guy II Arbaleste (1515-1570) et Madeleine Chevalier (1523-1590) ? Leurs alliés protestants de Mornay récupèrent définiivement la seigneurie d'Eprunes 

1466

DAVY   Jean (1466-1510)  Quatre générations de banquiers à Angers. C'est à écrire

1463

DUPRAT (1463-1535)    Duprat Antoine II, marié 3 enfants puis chancelier et Cardinal. Son fils aîné Antoine III Duprat conservateur (1542) des privilèges de l’Univesité de Paris et prévôt. Anecdotique dans cette saga pour liens familiaux avec le président Pierre Séguier.

1450

 

1485

HUNAULT  Christophe (1485-1529) Madelon (1505-1592)secrétaire de la Reine    apostolique Proche du ministre Nicolas IV Neufville de Villeroy, engagiste du comté de Corbeil, Hunault bénéficie de la Grange du Milieu à Yerres au titre de bénéfice apostolique de l’Université de Paris dont il fera donation (sur instruction des privilèges apostoliques) à Jacques II Fouyn  prieur d’Argenteuil

1495

FOUYN  les neveux (de 1495 à 1619)

Les roturiers religieux Jacques 1er Fouyn (1495-1564) prieur de Solesmes puis Jacques II Fouyn (1530-1602) prieur d’Argenteuil amis du banquier Pierre Mariau curé de Cheffes parrain d’enfant de Jacques Chevalier et du banquier Simon Davy d’Angers.

Jacques Fouyn III (1550-1619) chanoine N.D.

Privilèges apostoliques Biens garanti par l’Eglise et droit canon.

Jacques II Fouyn chanoine cumulard de privilèges qui cautionna financièrement son neveu par alliance Constantin Chevallier marguiller comptable de la paroisse Saint-Merry. Personnage central Jacques Fouyn, prieur, abbé de cour, chanoine, curé, bénéficiaire des revenus ecclésiastiques, membre de la diaspora angevine à Paris.

Ses bénéfices ecclésiastiques issus de Jeanne Escoréol et de son 1er époux le conseiller au Parlement Mathurin Vaillant fils de Junien, descendant d'une branche cadette de Vaillant de Guélis, seigneurs de Metz-le-Comte, berceau des premiers comtes de Nevers avec Louis de Gonzague époux d'Henriette de Clèves.

MOREAU  Pierre (1500-1562) bailleur des Gabelles et contrôleur des guerres, époux d'Agnès Lalouette. Revoir car liens avec Stenay et Sedan où se réfugiaient les protestans (Madeleine Chevalier x Arbaleste et leur fille Charlotte. Les Moreau alliés aux Chevalier seraient 5 frères .

1510

SEGUIER   Martin (1510- 1565)  Vice-régent des bénéfices apostoliques de l’Université de Paris (Séguier) 

Il amène liens sur sa nièce Françoise x Jean Le Veau et Jacques 1er Fouyn de Solesmes oncle de Jacques II d’Argenteuil et Samson Leduc. Son frère Antoine Seguier le ligueur reçoit rente de Robert de Harlay (parent des Moreau d'Auteuil) x de Morainvillier, puis la translet à son frère Louis de Harlay doyen de l’Eglise de Paris. Tous fils du Président Pierre 1er Séguier et Louise Boudet ( 16 enfants tous gens de robe).

Le lien avec le chancelier Duprat est établi par Marie fille de Pierre II Séguier et Marie Tillet. Epouse de Michel Antoine Duprat (1575-1606) sgr de Nantouillet et baron de Thyers. Est petite-fille de Pierre Séguier x Marie Tillet et Martin Seguier est son grand-oncle.

Martin Séguier moine bénédictin et vice gérant du Bureau des privilèges apostoliques de l’Université de Paris,, appuyé par son supérieur hiérarchique le conservateur du Bureau l’évêque de Beauvais Odet de Coligny  veut un second bénéfice et jette son dévolu en 1556 ( ?) sur le priorat de Solesme dont le titulaire vient de décéder. Conformément aux mesures prises lors du Concordat de 1516, Martin Séguier est désigné par l’abbé de la Couture du Mans Fumée dont la famille tiens cette abbaye depuis plusieurs années. La désignation est contesté par les moines locaux Samson Leduc et son parent Jacques 1er Fouyn. Un procès est engagé, les parents Fouyn  gagnent et perçoivent une indeminté mais jacques 1er décède. A relier avec Jacques Fouyn précédent.

 

1510

CONSTANTIN Pierre (1510-1570) famille de clergie angevine

Jean Constantin l’aîné (1475-1535 ?) eut au moins deux épouses dont les patronymes sont inconnus.

 De la branche aînée naquit Jean Constantin jeune (1490-1552) x Jeanne Haudubert

De la branche puînée Constantin Pierre (1505 ?) x Jeanne Souvestre.

Leur fils aîné Laurent 1er Constantin (1531-1592), docteur régent de la faculté de  théologie d’Angers partagera sa succession avec ses neveux et nièces. Le dernier cité lors du partage successoral était le fils de Catherine, sœur du religieux épouse de Jacques Chevalier (1521-1592) de Cheffes, dont le fils Constantin 1er Chevalier (1563-1602) vivait à Paris. Il vint à Angers et fut identifié par comparaison de signature. 

1530

CHEVALIER Constantin  A relier avec les précédents

1530

CHATEAUX      Pistes Remonter aux années 1530 avec

 

TEXTE

 

La seigneurie de Donnay-sur-Maine près d'Alençon serait le berceau de cette saga avec Gerbert Chevalier nommé par Lettre patente de mai 1334 données à Fromont près de Corbeil par  le roi Philippe VI  Intendant de Justice, Police et Finance du Maine. A la 3ème génération, son petit-fils Jean 1er esr receveur du duc d'Orléans à Chateau-Thierry et terminera sa carrière en 1460 comme procureur général d'Orléans. Il avait trois fils, l'aîné Pierre 1er qui fit souche à Orléans, le puîné Etienne  se fixa à Melun et Jean le cadet fut au service de Marie de Clève duchesse d'Orléans. Seul la généalogie du puîné fait objet de cette étude. 

L'alliance Budé Chevalier 

Etienne Chevalier (1420-1474) épousa Catherine Budé, d'une dynastie de marchands bourguignons anoblies au service des rois de France. Trésorier de France , proche du roi et sa maîtresse Agnès Sorel, il eut un fils aîné, Jacques 1er Chevalier (1447-1498) et deux filles. Ce Jacques 1er Chevalier épousa Jeanne Picart de Villeron, devint conseiller et maître ordinaire en la Chambre des Comptes et eu plusieurs garcons et filles, dont: 

A la génération suivante, Jacques 1er eut de Jeanne Picart au moins 4 garçons établis dans le monde financier, un autre dans l'administration et 3 filles.

L'aîné Etienne (1480-1563) contrôleur des Finances n'eut pas de postérité,

le puîné Pierre 1er (1483-1567) receveur général du Poitou, épousa Marie Guillart et devint tige de la branche d'Eprunes,

le cadet Jacques II (1485- ? ) Notaire et secrétaire du roi, épousa Catherine Turquan et devint tige de la branche de Montreuil.

le benjamin Nicolas 1er (1488-1565) lieutenant général d'Amiens époux de Marie Barthelemy et devint tige de la branche duVignau  

Le dernier serait Michel (1487-1522) secrétaire du roi et homme de confiance du baron Jacques de Semblançays, Intendant du roi pendu en 1527. Sa filiation est encore sous caution.

 Tous eurent postérité établie généralement en région parisienne. Seul un rameau de Montreuil (93) issu indirectement de Jacques 1er et Catherine Turquan s'établi à Angers parmi les notables. Le lien fut établi par mariage entre le lieutenant criminel Pierre Ayrault (1536-1602) et Anne Desjardins, fille du médecin du roi Jean Desjardins et Marie Perrine Le Tellier. Elle fut la marraine en 1576 de Jean Jacques Chevalier , fils du banquier d'Angers Jacques Chevalier et de Jeanne fille de l'avocat et banquier Simon Davy. Tous parents de l'angevin Guillaume Chevalier, secrétaire en 1447 de la chambre des comptes d'Anjou et surtout de originaires ou en lien avec la localité de Cheffes-sur-Sarthe (49).  

Cheffes-sur-Sarthe, base de recherches.

Cette localité sise sur la rivière Sarthe est à l'origine de la famille de Jean Chevalier, né vers 1465 artisan dans la paroisse Saint-Pierre d'Angers, époux probable de Jeanne Jolie, dont naquirent :

Jean Chevalier né paroisse Saint-Pierre (1489-1537) marié à deux reprises mais dont le patronyme des épouses est inconnu. Du premier lit naquirent: Etienne Chevalier, époux probable de Françoise Brocet, demeurant à Juvardeil (49)   Benoit Chevalier, prêtre et chapelain du fief de la Chaussée, Jean Chevalier, secrétaire de l'Eglise d'Angers, curé de Juvardeil (49). Cette fratrie est celles des ayeux et grands oncle de Constantin Chevalier, époux de Catherine DUMONT. Fille de Guillaume Dumont, elle est nièce de Jacques Fouyn, chanoin d'Angers et prieur d'Argenteuil, un moine bénédictin cumulateur de bénéfices apostoliques et autres indemnités.

Madelon Hunault, au service de l'Eglise et du roi

Au service de l'Eglise d'Angers, Jacques Fouyn était en relations avec Madelon Hunault de la Thibaudière, au service de la noblesse lorraine , receveur général financier des bénéfices apostoliques de Philippe de Lenoncourt, évêque d'Auxerre et futur cardinal. Dans ce cadre, Madelon Hunault fit donation en toute propriété à Jacques Fouyn de la seigneurie et domaine de la Grange du Milieu à Yerres (91), géré par le chapitre Notre-Dame de Paris car bien de main-morte et de droit canon. Auparavant, l'usufruit de cette propriété appartenait  à Jeanne Escoreol veuve de Mathurin Vaillantu conseiller au Parlemnt, remariée en 1566 avec le maître des comptes Guillaume Chevalier (+1568). Le couple était protestant et Guillaume était cousin germain de Charles Chevalier, notable protestant receveur général du prince Louis 1er de Bourbon, l'un des chefs de l'armée protestante tué au combat de Jarnac en 1569. Son financier lui survit quelques années et fut tué aux côté de l'amiral de Coligny la nuit de la Saint-Barthelemy du 25 aout 1572.

Hypothèses

Ainsi sont liés par des liens financiers et probablemnt familiaux  d'une part la branche aînée issue de Pierre 1er Picart de la branche d'Eprunes dont est issu Charles Chevalier cité supra, frère aîné de Pierre Chevalier évêque de Senlis et Madeleine Chevalier épouse du vicomte de Melun Guy II Arbaleste.

Guillaume Chevalier leur cousin germain dont la filiation est encore sous caution est soit fils de Jacques II Chevalier  et Catherine Turquan, soit de Nicolas Chevalier et Marie Barthelemy, peut-être également de Michel Chevalier.

En l'état actuel des éléments en ma possession, le testament de Guillaume  indique qu'il fait une petite rente à la première fille de Jean Veau, ce qui le rattacherait à Nicolas branche du Vignau ,  mais  il serait également en relation avec Jacques II Chevalier branche de Montreuil via Martine de Saint-Renon qui psséde des biens en ce lieu. Par  elle, on arrive à son mari notaire des bénéfices apostoliques puis aux  notaires parisiens de la famille Bourgeois arrivant à Mathieu Chevalier temporairement de la branche de Presles.  

Le lien suivant entre  Montreuil, Yerres et Angers est assumé par 

Le noble et le roturier au service de l'Eglise d'Angers, de la maison de Lorraine Guise et de la reine Elisabeth d'Autriche. 

Nécessité de redéfinir l'historique du Haut-Anjou et de l'emprise lorraine de la maison de Guise  (l'abbé de Saint-Denis, les Grands et Petits chevaux Lorrain, hégémonie du balafré "

Stand Bye 

 

 

 

     

 

Date de dernière mise à jour : 11/07/2022

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !